Comment créer une auto-école rentable rapidement ?

comment créer une auto-école

Le permis de conduire est le premier examen passé en France et le marché de l’apprentissage de la conduite est très porteur. Les auto-écoles sont des entreprises régies par un certain nombre d’obligations légales qu’il convient de respecter lorsque vous ouvrez votre établissement. Découvrez toutes les étapes pour créer une auto-école et nos conseils pour augmenter rapidement votre rentabilité grâce à la certification Qualiopi.

Créer une auto-école : le marché de la conduite en France

le marche de la conduite en france

Chaque année en France, plus de 1,5 million de candidats se présentent à l’examen pratique du permis de conduire. En effet, le permis est souvent indispensable pour obtenir un emploi. Le permis B représente plus de 80 % des permis délivrés annuellement. Les jeunes de 16 à 24 ans représentent environ 80 % des candidats au permis de conduire. Le coût d’un permis en France est l’un des plus élevés au monde avec un coût total de 1500 € pour 35 h de conduite en moyenne.  

 

Le marché de l’apprentissage de la conduite est donc très dynamique et en constante augmentation. Créer son auto-école peut être une véritable opportunité commerciale. En effet, il n’est pas rare que les élèves doivent patienter plusieurs mois avant d’obtenir une place pour passer leur permis de conduire.

Comment créer une auto-école, les étapes clés

Réaliser une étude de marché

La première étape pour débuter la création d’une auto-école est de réaliser une étude de marché. Cette étude permet de vérifier la viabilité de votre projet. L’étude de marché d’une auto-école doit prendre en compte plusieurs critères. 

Dans un premier temps, penser à évaluer le potentiel commercial de la commune où vous souhaitez vous installer. Analysez l’âge moyen des habitants, en prenant en compte que les 16-24 ans représentent près de 80 % des candidats au permis de conduire. Contrôlez aussi le nombre d’auto-écoles déjà présentes et leurs offres. 

N’oubliez pas également de tenir compte de la concurrence indirecte sur internet. En effet, de nombreux sites proposent de passer le Code de la route en ligne. Cependant, les cours de pratique à la conduite restent irremplaçables par les concurrents en ligne.

les etapes pour creer une auto-ecole
trouver le bon concept pour son auto-ecole

Trouver le bon concept

Pour vous démarquer de vos concurrents et attirer toujours plus de candidats, il est essentiel d’avoir des professeurs compétents, de proposer des prix attractifs et de bons taux de réussite aux examens. Pour vous différencier, vous pouvez aussi proposer d’autres formations en complément de l’incontournable permis B.

N’hésitez pas à miser sur la conduite accompagnée qui profite d’une visibilité accrue, car le gouvernement souhaite que 50 % des candidats utilisent ce dispositif. Vous pouvez également proposer des stages de récupération de points ou des cours ASSR en milieu scolaire. Enfin pour un développement plus rapide, vous pouvez envisager de rejoindre une franchise.

Rédiger son business plan

Avant de créer votre auto-école, il est nécessaire de vous assurer que votre projet est viable et qu’il a un potentiel économique vous offrant une rentabilité suffisante. En créant un business plan, vous pouvez évaluer cette future rentabilité et vérifier que votre offre est en adéquation avec les besoins de vos futurs clients.

 

Le business plan comporte plusieurs éléments importants, dont un prévisionnel. Ce tableau vous aide à vérifier que votre chiffre d’affaires estimé pourra couvrir l’ensemble de vos charges. Il s’agit d’une étape clé et fondamentale avant de créer une auto-école.

Dans votre business plan, vous devez également décrire votre projet, mettre en avant vos atouts afin de convaincre de potentiels investisseurs de financer votre auto-école. Il est indispensable pour présenter de manière structurée et chiffrer votre projet aux établissements bancaires. 

.

trouver son local pour son auto-ecole

Trouver son local

L’auto-école comme bien d’autres entreprises doit être situées judicieusement pour fonctionner et se développer correctement. L’emplacement idéal pour une auto-école est d’être situé à proximité de sa cible, les jeunes de 18 à 25 ans. Privilégiez un local en centre-ville ou proche des lycées et universités. 

De plus, le local d’une auto-école doit répondre à plusieurs critères obligatoires imposés par la loi :

Définir les besoins matériels et humains

En plus d’un local adapté à votre activité, votre auto-école a besoin de plusieurs équipements pour pouvoir fonctionner au quotidien. Une flotte de véhicules de conduite est indispensable. Pensez à évaluer le nombre de voitures nécessaires à votre activité. Vous pouvez acheter vos véhicules en démarrage d’activité, mais l’investissement est alors plus important. Pour limiter les coûts et réduire les risques en cas de faillite, vous pouvez avoir recours à la location financière des voitures avec un crédit-bail ou une location longue durée.

Les véhicules doivent également être correctement entretenus et assurés. Ces différentes charges doivent être incluses dans votre business plan, ainsi que le coût du carburant. Si vous choisissez une LLD, vous pouvez opter pour des formules avec assurance et maintenance comprises.

De plus, il est nécessaire d’équiper votre local avec du matériel informatique, du mobilier, de la décoration. Vous devez également acquérir les différents supports pour les formations théoriques au Code de la route.

Enfin, vous devez recruter des moniteurs de qualité. Choisissez des instructeurs avec de bonnes références et pédagogue. Une équipe professionnelle permettra à vos élèves d’obtenir plus facilement leur permis et vous bénéficierez d’une bonne réputation. Pensez à embaucher suffisamment de personnel pour assurer une permanence au local lorsque les moniteurs sont en leçon de conduite.

definir les ressources materielles et humaines pour son auto-ecole

Ouvrir une auto-école : le plan marketing

Si le bouche-à-oreille est un bon moyen pour trouver des clients, un plan marketing bien établi est très efficace pour débuter sereinement votre activité. Misez sur les critères de qualité et de prix pour attirer de nouveaux candidats. Vous pouvez également mettre en avant le taux de réussite de vos élèves. 

Pensez à créer une campagne marketing adaptée à votre cible :

Trouver des financements pour ouvrir son auto-école

Le montant du financement nécessaire à la création ou à la reprise d’une auto-école varie essentiellement en fonction du nombre de véhicules de la flotte et de leur mode de financement. Grâce à votre business plan, vous devriez être capable d’estimer votre besoin de financement initial.

Un apport en fond propre est indispensable. Ensuite, vous pouvez faire des demandes de financement auprès des banques avec votre business plan. Il existe également des aides publiques sous forme de subventions ou d’allégement des charges qui peuvent vous aider à ouvrir votre auto-école plus facilement. Pensez à vous renseigner auprès de votre CCI ou de votre région.

Un essai gratuit à la formation Label et Qualiopi, ça vous tente ?

ACCÈS OFFERT PENDANT 7 JOURS SANS ENGAGEMENT

Laissez-nous vos coordonnées et un expert vous recontacte pour vous débloquer la formation gratuitement pour une durée d’une semaine.

Vous souhaitez en savoir plus ? Prenez RDV avec un expert, on vous rappelle

essai gratuit formation fgformation

Créer une auto-école, les obligations légales

Les conditions préalables à la création d’une auto-école

Pour créer une auto-école, vous devez remplir toutes les conditions préalables suivantes :

Un local adapté à votre activité

Pour créer votre auto-école, vous devez disposer d’un local dédié à votre activité, en étant propriétaire ou locataire. Ce local doit mesurer minimum 25 m2 et disposer de 2 salles distinctes. L’une des salles doit être isolée phonétiquement et servir à l’enseignement de la conduite théorique.

 

La préfecture effectue un contrôle pour vérifier que votre local est bien conforme à la loi. Lors de contrôle, vous devez fournir l’un des documents suivants en fonction de votre situation :

Lors de ce contrôle, vous devez également fournir le certificat d’immatriculation et la carte grise de chaque véhicule ou le contrat de location. Tous vos véhicules doivent être assurés.

 

De plus, vous devez fournir l’attestation d’assurance couvrant les dommages pouvant résulter d’accident causé à d’autres personnes. Cette assurance professionnelle peut être souscrite auprès de votre assureur habituel.

le local adapte pour auto-ecole

Obtenir la carte d’autorisation d’enseigner

Comment faire la demande ?

Afin de pouvoir enseigner la conduite, chaque moniteur doit détenir une autorisation d’enseigner. C’est une carte délivrée par la préfecture de votre département gratuitement et valable 5 ans.

 

Pour l’obtenir, vous devez télécharger le formulaire de demande sur le site internet de votre préfecture. Ensuite, vous devez le compléter et joindre les pièces justificatives. Puis vous envoyez votre dossier par courrier à la préfecture. Dans certains départements, il est possible de réaliser cette démarche 100 % en ligne sur le site « démarches-simplifiées.fr ».

Comment obtenir sa carte d’autorisation d’enseigner ?

Pour obtenir votre carte d’autorisation, vous devez remplir plusieurs conditions :

Les documents à fournir

Voici la liste des documents à fournir pour faire votre demande de carte d’autorisation à enseigner :

Obtenir l’agrément préfectoral pour créer son auto-école

Vous devez ensuite faire une demande d’agrément à la préfecture de votre département. Cet agrément est la preuve que vous remplissez toutes les conditions nécessaires pour gérer une auto-école. Si vous gérez plusieurs établissements, alors vous devez faire une demande d’agrément pour chaque établissement. Cet agrément est valable 5 ans, renouvelable. Cette demande est gratuite et s’effectue généralement en ligne sur le site « démarches-simplifiées.fr ».

 

Les documents nécessaires pour obtenir cet agrément sont les suivants :

obtenir l'agrement prefectoral pour ouvrir son auto-ecole

Adapter les véhicules à la formation au permis de conduire

Obligations générales pour chaque véhicule

Il y a plusieurs obligations légales que les auto-écoles doivent respecter pour leurs véhicules :

Obligations d’équipements par véhicule

De plus, chaque véhicule de l’auto-école doit comporter les équipements suivants :

Déclaration d’activité

Une auto-école est un organisme de formation, ainsi lorsque vous créez votre auto-école vous devez faire une déclaration d’activité. Cette déclaration vous permet d’obtenir votre numéro de déclaration d’activité.

 

Le numéro de déclaration d’activité, aussi appelé NDA, est un numéro d’enregistrement. Pour l’obtenir, il est nécessaire d’effectuer un dépôt de déclaration d’activité au centre régional de contrôle de la DREETS. Vous pouvez également faire cette démarche en ligne directement sur le site du gouvernement.

 

Vous recevez sous 30 jours maximum votre numéro de déclaration d’activité. Ce numéro doit ensuite figurer sur l’ensemble de vos documents administratifs et comptable : devis, factures, bons de commande. N’hésitez pas à consulter notre guide détaillé sur l’obtention du NDA pour votre auto-école.

declarer son activite de formation
logo label auto école

Créer une auto-école rentable grâce au label Qualité

Qu’est-ce que le label Qualité ?

Le label Qualité a été mis en place par l’État et il permet de garantir à vos clients que votre enseignement s’adapte de manière qualitative à tous les publics et notamment au public en difficulté. Ce label qualité est indispensable pour la prise en charge financière des formations de la conduite dans le cadre du compte personnel de formation. Ce label est gratuit et doit être renouvelé tous les 3 ans.

Les avantages du label Qualité

L’obtention du label permet aux auto-écoles d’obtenir automatiquement une équivalence Qualiopi. Ce label mis en place par l’État est une démarche pensée pour les auto-écoles avec des exigences adaptées à leur secteur d’activité. L’obtention de ce label permet aux auto-écoles d’avoir accès à des avantages. Elles peuvent ainsi proposer certaines formations à leurs élèves comme :

Comment obtenir le label Qualité ?

Pour obtenir ce label, l’auto-école doit constituer un dossier et répondre à 7 critères de qualité répartis en 32 sous-critères : 

Ce dossier qualité est ensuite envoyé à la DDT. Un audit administratif permet de vérifier que l’établissement répond bien à l’ensemble des critères demandés. Au-delà de 5 erreurs, le dossier est refusé et l’auto-école doit déposer une nouvelle demande. Une fois le dossier validé, l’auto-école obtient son label et sa certification Qualiopi gratuitement. Plus tard, un audit sur site est réalisé par un inspecteur du permis de conduire afin de vérifier que les bonnes pratiques sont respectées dans l’auto-école.

Pensez à voir la page de présentation de notre formation à moins que vous ne préfériez une prestation clé en main ?

Gagnez en rentabilité grâce au Label Qualité et au CPF

Si vous démarrez votre activité d’auto-école et que vous souhaitez améliorer votre rentabilité, l’obtention du label Qualité est très intéressante. Grâce à ce label, vous obtenez directement la certification QUALIOPI. Et vos formations peuvent être prises en charge par les aides publiques et mutualisées, et financées gratuitement pour vos élèves. En 2021, près de 307 000 formations au permis B ont été prises en charge par l’État. En 3 ans, ce chiffre a été multiplié par 30.

 

Actuellement en France, seulement 30 % des auto-écoles sont certifiées et peuvent donc être éligibles au CPF. Ainsi, environ 3 500 auto-écoles partagent les 307 000 permis B du CPF. En devenant certifié, vous avez accès à ce marché porteur. En 2021, une auto-école certifiée a généré en moyenne 130 000 € de chiffre d’affaires uniquement via la plateforme CPF.

 

Obtenir le label qualité et proposer des formations prises en charge par le CPF est donc un excellent moyen d’attirer de nouveaux clients, d’assurer des paiements fiables et d’accroître votre activité.

 

Découvrez le pouvoir du CPF pour les auto-écoles dans notre article dédié.

Quel statut choisir pour ouvrir son auto-école ?

Microentreprise

Pour créer votre auto-école, vous avez le choix entre plusieurs statuts juridiques. La microentreprise est surtout recommandée pour les débutants. En tant que micro-entrepreneur, votre chiffre d’affaires ne peut pas dépasser 72 600 €. Ce statut est donc conseillé en lancement d’activité. L’avantage de ce régime, c’est qu’il limite les cotisations sociales. De plus, les démarches administratives sont très simplifiées. Par contre, vous ne pouvez pas déduire de frais professionnels de vos impôts ou récupérer la TVA. La protection sociale du gérant est faible. Enfin, vous n’avez pas la possibilité d’embaucher du personnel. 

Société

Lorsque vous ouvrez une auto-école, il est également possible de créer une société. Vous pouvez constituer une société unipersonnelle comme une SASU ou une EURL, ou une SARL ou SAS, si vous êtes plusieurs associés. Grâce à ce statut, vous pouvez déduire vos frais professionnels et la TVA. Vous bénéficiez d’une protection sociale maximale et vous avez la possibilité d’embaucher des salariés. Cependant, les démarches administratives sont plus longues et complexes. Enfin, la prise de décision est plus compliquée lorsqu’il y a plusieurs associés. 

quel statut pour mon auto-ecole

Le secteur des auto-écoles est un marché très porteur en France, étant donné que le permis de conduire est le premier examen passé chaque année avec près de 1,5 million de candidats. La création d’une auto-école passe par de nombreuses étapes obligatoires et légales. Pour augmenter la rentabilité de votre activité, l’obtention du label qualité et l’accès à la plateforme CPF sont essentiels. Cela vous permet de toucher un public plus large et d’augmenter significativement le chiffre d’affaires de votre auto-école.

 

Un essai gratuit à la formation Label et Qualiopi, ça vous tente ?

ACCÈS OFFERT PENDANT 7 JOURS SANS ENGAGEMENT

Laissez-nous vos coordonnées et un expert vous recontacte pour vous débloquer la formation gratuitement pour une durée d’une semaine.

Vous souhaitez en savoir plus ? Prenez RDV avec un expert, on vous rappelle

essai gratuit formation fgformation

Vous souhaitez profiter de votre essai gratuit ?

ACCES OFFERT PENDANT 7 JOURS SANS ENGAGEMENT !

Laissez-nous vos coordonnées et un expert vous recontacte pour vous débloquer la formation gratuitement pour une durée d’une semaine.

Envoyez votre demande

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.